Equipe Opérationnelle d'Hygiène (EOH)

L’Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH), en collaboration avec les Comités de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), a pour missions de prévenir et surveiller les infections nosocomiales (infections acquises en établissement de soins).

L’EOH est composée de 2 médecins hygiénistes, de 3 infirmières hygiénistes et d’une secrétaire. L'EOH intervient sur les 6 cliniques de Courlancy Santé à Reims (Courlancy, Saint-André et les Bleuets), Châlons-en-Champagne (Priollet), Soissons (Saint-Christophe) et Saint-Dizier (François 1er).

Ces actions se déclinent en :
  • Rédaction de recommandations pour les bonnes pratiques de soins (actes invasifs, interventions chirurgicales…),
  • Formation et information du personnel et des usagers,
  • Evaluations des pratiques,
  • Surveillance de l’environnement (hygiène des locaux, qualité de l’eau, de l’air dans les blocs opératoires…),
  • Maitrise de la consommation d’antibiotiques,
  • Maitrise de la diffusion des bactéries multi-résistantes (BMR),
  • Prévention et surveillance des accidents d’exposition au sang,
  • Participation à des enquêtes nationales (infection de site opératoire, BMR…),
  • Investigation et mise en place de mesures de précautions en cas d’évènement infectieux potentiellement nosocomial, contagieux ou à risque épidémique,
  • Expertise sur le risque infectieux lors de la mise en place de nouveau matériel, nouvelles techniques, lors de la réalisation de travaux,
  • Elaboration d’un programme d’actions pour la lutte contre les infections nosocomiales, en lien avec les soignants, les usagers, les médecins et les directions.
 
Les missions de l’EOH s’inscrivent dans un cadre réglementaire :
Décret du 12 novembre 2010 et Circulaire du 18 novembre 2011 relatifs à l'organisation de la lutte contre les évènements indésirables associés aux soins dans les établissements de Santé.
Instruction du 15 juin 2015 relative au programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS).
 
Depuis 2005, les indicateurs du tableau de bord des infections nosocomiales ont été créés par le Ministère de la Santé.
Le tableau de bord comprend les indicateurs suivants :
  • ICALIN.2, Indicateur Composite des Actions de Lutte contre les Infections Nosocomiales : outil de pilotage de la qualité et de la sécurité des soins, reflétant l'organisation générale de la lutte contre les infections nosos=comialesN, les moyens humains dédiés à cette activité et les actions menées dans le domaine par l'établissement de santé. 
  • ICALISO, Indicateur Composite de Lutte contre les Infections de Site Opératoire : concerne les moyens de prévention et de surveillance des ISO.
  • ICABMR, Indicateur Composite de Maîtrise des Bactéries Multi-Résistantes : comprend des items sur l'organisation, les moyens mobilisés et les actions menées.
  • ICATB.2, Indice Composite de bon usage des Antibiotiques : concerne les pratiques de prescription et d’administration des antibiotiques.
  • ICSHA.2, Indicateur de Consommation de Solution Hydro-Alcoolique : Marqueur indirect de la mise en œuvre effective de l'hygiène des mains.