Polyclinique Priollet

La Polyclinique PRIOLLET/COURLANCY est un établissement de santé privé et depuis 2004, un établissement de Courlancy Santé.

La clinique, initialement créée en 1935 par le Docteur Jean PRIOLLET dans la demeure familiale, a su évoluer avec son temps puisqu’elle s’est agrandie pour accueillir 51 lits de chirurgie en 1972, puis 55 lits en 1986, et enfin 88 lits en 1993. La polyclinique s’est doté d’un pôle technique neuf en 2000 avec l’ouverture du nouveau bloc opératoire. En 2004, l’établissement entre dans le Courlancy Santé.

En 2008, une unité de soins de suite et de réadaptation de 17 lits est ouverte.

Le Conseil d’Administration, la Direction et le Personnel unissent leurs efforts pour que votre séjour se déroule dans de bonnes conditions.


Adresse

2, avenue du Général de Gaulle
51000 Châlons-en-Champagne

Bus : Arrêt Pr Langevin
Lignes 1, 2 et 5

  • 48.9508
  • 4.36879
  • Tél. 03 26 66 72 00
  • Fax 03 26 66 72 11

    Admission

    Capacité d'accueil

    Charte de la personne hospitalisée

    Direction

    Droits et Obligations

    Effectifs

    Plateau Technique

    Services

    Soins de Suite et de Réadaptation

    Sortie

    Votre visite

    Admission

    Préparer votre séjour

    Séjour en Ambulatoire

    La secrétaire médicale vous fournit à la suite de la consultation avec le médecin, un questionnaire d’entrée et un document d’anesthésie à compléter. Vous devez également prendre un rendez-vous de consultation avec le médecin anesthésiste réanimateur quelques jours avant votre admission. N’oubliez pas de demander à votre organisme complémentaire une prise en charge pour votre hospitalisation.

    Séjour en hospitalisation

    Une hospitalisation dans le service ambulatoire est déterminée par le chirurgien responsable du patient en fonction de l’acte chirurgical envisagé.

    Ce type d’hospitalisation s’adresse en priorité aux patients présentant un état physique satisfaisant selon une classification médicale (« l’American Society of Anesthesilogie »).
    Aussi, le patient doit bénéficier d’un entourage adapté, disponible et compréhensif qui l’accompagnera et l’assistera à son retour à domicile. Les personnes vivant seules sont donc exclues de ce type de prise en charge. La chirurgie ambulatoire requière, pour les enfants et les personnes âgées, une attention particulière. Dans tous les cas, le patient doit donner son consentement pour ce mode d’hospitalisation.

    L’unité d’hospitalisation ambulatoire fonctionne de 7h15 à 19h30 du Lundi au vendredi (sauf jours fériés). Les horaires d’admission sont de 7h15 à 9h et de 13h à 14h. Votre admission dans le service fait l’objet d’une réservation automatique par le secrétariat médical et le bureau des entrées de la Polyclinique.

    La secrétaire médicale vous fournit à la suite de la consultation avec le médecin, un questionnaire d’entrée et un document d’anesthésie à compléter. Vous devez également prendre un rendez-vous de consultation avec le médecin anesthésiste réanimateur quelques jours avant votre admission.
    N’oubliez pas de demander à votre organisme complémentaire une prise en charge pour votre hospitalisation.


    La consultation pré-anesthésique (CPA) :

    Lors de votre CPA, vous devez ramener le questionnaire d’admission dûment complété, votre carte d’identité (ou passeport), votre carte vitale, votre carte de mutuelle et vous présenter au service des admissions afin de préparer votre dossier d’entrée pour le jour J.

    Ces formalités terminées, vous pouvez vous rendre à votre rendez-vous de consultation (1er étage). N’oubliez pas d’apporter vos derniers résultats d’analyses, vos récentes radios, votre carnet de santé, vos ordonnances en cours et le questionnaire anesthésique complété.

    Admission

    Formalités administratives

    Liste des documents à apporter :

    • carte d’identité (ou passeport)
    • carte vitale ou son attestation
    • carte de mutuelle
    • votre carnet de santé,
    • les ordonnances en cours
    • les dernières analyses biologiques
    • vos dernières radios,
    • pour les bénéficiaires de l’article L 115 du code des pensions militaires d’invalidité, votre carnet de soins,
    • s’il s’agit d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, le feuillet remis par votre employeur pour la prise en charge,
    • pour les ressortissants de l’union européenne, l’imprimé E 111 ou E112 (attestation de prise en charge),
    • pour les non ressortissants de l’UE ne travaillant pas en France, une demande de prise en charge délivrée par un organisme du pays ou de l’ambassade dont vous dépendez,
    • pour les personnes  de nationalité étrangère travaillant en France, votre carte de séjour et votre passeport,
    • pour les forains, le carnet de circulation,
    • pour les ressortissants d’Algérie, le formulaire SE 352.
    • Mineurs et incapables majeurs = autorisation d’opérer à signer le jour de l’entrée

    Avec tous vos papiers, merci de vous rendre au bureau des entrées afin de valider votre admission.

    Horaires d’ouverture du bureau des admissions

    Le bureau des admissions est ouvert tous les jours de 7h15 à 19h45. Ensuite, une infirmière vous accueille dans le service concerné.

    Dépôt et valeurs

    Lors de votre hospitalisation vous devez déposer au coffre de la Clinique : valeurs, argent, bijoux, carnets de chèques, cartes bancaires. Il vous est toutefois vivement conseillé de les remettre à votre famille. Si vous choisissez le dépôt, un reçu vous sera remis.

    Le dépôt pourra vous être personnellement restitué au bureau des admissions, du lundi au vendredi de 8h à 16h. Tous vos biens strictement personnels (lunettes, lentilles de contact, prothèse auditive ou dentaire…) restent sous votre responsabilité. Vous pouvez demander des boîtes adaptées à l’infirmière du service.

    Personne de confiance

    En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, l’établissement vous propose la désignation d’une personne de confiance.

    Cette personne de confiance sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Cette désignation se fait par écrit en remplissant la fiche mise à votre disposition par l’établissement. Cette désignation est révocable à tout moment.

    La personne de confiance peut, si vous le souhaitez, vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

    Elle sera tenue au secret professionnel sur les informations connues lors de l’exercice de sa mission. Les dispositions relatives à la désignation de la personne de confiance ne s’appliquent pas lorsqu’une mesure de tutelle est ordonnée. Toutefois, dans cette hypothèse, le juge des tutelles peut, soit confirmer la mission de la personne de confiance antérieurement désignée, soit la révoquer.

    Mineurs et personnes sous tutelle

    Les informations, concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux. Cependant, le professionnel de santé doit informer les mineurs de manière adaptée à leur maturité ou à leur discernement et doit les faire participer dans la même mesure à la prise de décision les concernant.

    Pour les patients mineurs, la loi du 4 mars 2002 dispose que le médecin peut se dispenser d’obtenir le consentement des titulaires de l’autorité parentale si le mineur s’oppose expressément à leur consultation. Le médecin devra cependant dans un premier temps s’efforcer d’obtenir le consentement du mineur à cette consultation. Si le mineur maintient son opposition, il devra néanmoins se faire accompagner par une personne majeure, pour que le médecin puisse mettre en œuvre le traitement ou l’intervention. Le médecin pourra passer outre les recommandations de l’autorité parentale ou du tuteur en cas de risques de conséquences graves pour la santé de la personne protégée.

    Non divulgation de la présence

    Si vous ne souhaitez pas que votre présence soit divulguée, veuillez en informer le bureau des admissions.

    Que devez vous apporter ?

    N’oubliez pas d’apporter votre linge personnel : gants, serviettes, tenue adaptée pour circuler dans la Clinique, chaussons et produits de toilette.

    Ayez avec vous l’ordonnance de votre médecin traitant. Il est conseillé d’apporter les médicaments (pour les 48 premières heures) que vous utilisez quotidiennement car il n’est pas sûr que la pharmacie de la clinique les possède en stock et puisse vous les fournir immédiatement.

    Capacité d'accueil

    2010 :

    • Entrées zone ambulatoire : 2.223
    • Entrées zone hospitalisation complète : 2.777 soit 10.707 journées
    • Chimiothérapie : 1.905 séances
    • SSR : 224 entrées soit 5.618 journées
    • Consultations externes : 1.097

    Charte de la personne hospitalisée

    L’activité de notre établissement se déroule dans l’esprit de la Charte de la personne hospitalisée. Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site internet : www.santé.gouv.fr. Il peut être également obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du service chargé de l’accueil de l’établissement.

    (Circulaire no DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A/2006/90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées)

    1. Toute personne est libre de choisir l’établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et, en cas d’urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.
       
    2. Les établissements de santé garantissent la qualité de l’accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en œuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.
       
    3. L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée  participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu’elle choisit librement.
       
    4. Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées.
       
    5. Un consentement spécifique est prévu notamment pour les patients participants   à la recherche biomédicale, pour le don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.
       
    6. Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment, sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles. Son accord est donné par écrit. Son refus n’aura pas de conséquences sur la qualité des soins qu’elle recevra.
       
    7. La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement, après avoir été informé des risques éventuels auxquels elle s’expose.
       
    8. La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité doit être préservée ainsi que sa tranquillité.
       
    9. Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administrative, médicales et sociales qui la concernent.
       
    10. La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d’un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayant droit en cas de décès, bénéficient de ce même droits.
       
    11. La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l’accueil qu’elle a reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment, au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d’être entendue par un responsable de l’établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu’elle estimerait avoir subis dans le cadre d’une procédure de règlement amiable des litiges et /ou devant les tribunaux.

    Direction

    Directrice : Madame Carole JORAND
    Directrice des Soins Infirmiers : Madame Carole ETIENNOT
    Président de CME : Dr Jacques MULLER

    Droits et Obligations

    Charte de la personne hospitalisée

    La charte de la personne hospitalisée est annexée à la circulaire ministérielle n° 2006/90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées. Vous en retrouverez les principes généraux affichés dans de nombreux endroits de l’Etablissement. La charte complète est à la disposition des patients qui le souhaitent au bureau des admissions.

    Hygiène hospitalière

    Une cellule d’hygiène hospitalière contribue avec le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales et l’ensemble des équipes à vous assurer des soins de quali­té quant aux risques de contamination microbienne (bactéries, virus…). Parmi ses missions, ce comité assure la prévention et la surveillance des infections nosocomiales, c’est-à-dire les infections acquises à l’hôpital.

    Notre établissement a mis en œuvre une politique de lutte contre ces infections nosocomiales. Celle-ci repose d’abord sur le respect des procédures d’hygiène.
    Dans certains cas, la mise en place d’un isolement pourra être décidée ; cet isolement imposera quelques contraintes au patient, à sa famille, et aussi au personnel soignant et médical. C’est pour cela que fleurs et plantes sont déconseillées à la Clinique.

    Prise en charge de la douleur

    La douleur n’est pas une fatalité et sa prise en charge reste une grande priorité dans les soins. Les personnels du service au sein duquel vous êtes hospitalisé(e) sont attentifs pour vous apporter une réponse adaptée. N’hésitez pas à évoquer les problèmes de douleur par anticipation ou au moment où elle est présente avec votre médecin ou l’infirmière du service.
    Dans la plupart des cas une solution satisfaisante et efficace pourra être trouvée.

    Consentement

    Dans les conditions prévues par la loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades, vous prenez, avec le professionnel de santé et compte tenu des informations et des préconisations qu’il vous fournit, les décisions concernant votre santé.

    Votre consentement libre et éclairé doit être recueilli sur les investigations et soins proposés.
    Un document de consentement écrit vous sera remis avant la réalisation d’un certain nombre d’actes anesthésiques, chirurgicaux, endoscopiques, radiologiques, etc… ou la mise en route de certaines thérapeutiques.

    De même, les médecins prescripteurs de produits sanguins labiles et de médica­ments dérivés du sang, doivent informer systématiquement leurs patients de la nature des traitements ainsi que des risques avérés et des risques théoriques qui y sont liés.

    Communication des informations

    Vous avez, dans les conditions prévues par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le droit d’être informé sur votre état de santé.

    Cette information porte :

    • sur les différentes investigations, traitements ou actions de prévention qui sont proposées,
    • sur leur utilité,
    • sur leur urgence éventuelle,
    • sur leurs conséquences,
    • sur les risques fréquents ou graves normalement prévisibles qu’ils comportent,
    • sur les autres solutions possibles,
    • sur les conséquences prévisibles en cas de refus,
    • sur les frais découlant des soins.

    Postérieurement à l’acte ou au traitement, les professionnels de santé doivent vous informer sur les risques nouveaux identifiés et les anomalies survenues lors du traitement ou de l’investigation médicale. En ce qui concerne vos proches, et dans votre intérêt, aucun renseignement de nature médicale ne pourra être donné par téléphone.

    Vous avez également la faculté, pour la durée de votre hospitalisation, de désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant et qui sera consulté au cas où vous-même seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Cette désignation est faite par écrit mais peut être révoquée à tout moment. Si vous le souhaitez, la personne de confiance pourra vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

    De même, vous pouvez vous opposer à la diffusion des informations concernant votre état de santé et vos soins.

    Communication du dossier médical

    L’établissement assure, sous sa responsabilité, la mise en place, la constitution, la bonne conservation et la transmission éventuelle du dossier médical.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir accès à votre dossier médical par l’intermédiaire du médecin de votre choix. Cependant, conformément aux dispositions de la loi du 4 mars 2002, vous pouvez avoir désormais accès directement aux éléments contenus dans votre dossier médical. Vous pouvez exercer ce droit soit en consultant votre dossier sur place, soit en demandant l’envoi à domicile. Il vous suffit pour cela de faire une demande écrite à la Direction.

    Traitement automatisé des données

    La Clinique dispose de fichiers informatisés. A l’occasion de votre séjour, un certain nombre de renseignements vous seront demandés et seront traités par informatique. La loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés vous garantit le droit d’accès et de rectification sur l’ensemble des données enregistrées vous concernant.

    Vous pouvez exercer ce droit en adressant par écrit une demande auprès de la Direction.

    Vous avez le droit de vous opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement de données nominatives vous concernant, mais sachez que le traitement statistique des données, nécessaire aux études de santé publique et à son budget, est codé, de façon totalement anonyme.

    Sécurité

    Pour la sécurité de tous :

    1. Il est interdit d’utiliser les téléphones portables, qui peuvent perturber le fonctionnement des équipements médicaux. Merci d’éteindre ces téléphones dès votre arrivée.
    2. Vous devez respecter les locaux, équipements et matériels mis à votre disposition.
    3. Vous devez respecter les consignes d’utilisation des ascenseurs ou de sécurité incendie, telles qu’elles sont affichées ou vous sont données par le personnel.
    4. L’usage du tabac n’est pas autorisé dans l’établissement.

    En cas d’incendie, gardez votre calme et prévenez le personnel hospitalier. A l’ordre d’évacuation, suivez les instructions qui vous seront communiquées par le person­nel du service (n’utilisez jamais les ascenseurs, ne revenez jamais sur vos pas).

    Vos obligations

    Etre hospitalisé n’est pas un moment toujours facile à vivre. C’est pourquoi la Clinique met tout en œuvre afin de conjuguer humanisme et professionnalisme.
    De manière complémentaire, votre présence dans l’établissement vous engage à respecter un certain nombre de règles nécessaires au bon fonctionnement de la communauté hospitalière et au déroulement des soins et ceci dans votre intérêt propre et dans l’intérêt des autres malades.

    Le respect de l’interdiction de fumer : il est strictement interdit de fumer pour votre santé, celle des autres et votre sécurité.

     

    Le respect d’autrui : le partage d’une chambre avec un autre patient suppose de tenir compte de l’état de santé de son voisin en matière de visite et d’usage de la télévision.
    De même, les visiteurs ne doivent pas troubler le repos des malades ni gêner le fonctionnement du service notamment lors de la réalisation des soins ou examens sur le malade.

    Le respect des lieux et des équipements : Vous devez respecter le bon état des locaux, mobiliers et objets qui sont mis à votre disposition. L’utilisation des téléphones portables en ce qu’ils peuvent perturber gravement le fonctionnement des appareils médicaux est interdit en dehors du hall d’entrée.

    Le respect de l’hygiène et de la propreté des locaux : Vous êtes gardien de l’hygiène et de la propreté des locaux. Ne jetez ni papiers, ni débris de nourriture dans les locaux hospitaliers et à l’extérieur sur les terrasses, les trottoirs. L’introduction de boissons alcoolisées dans la Clinique est interdite. Les consignes d’hygiène en cas d’isolement des malades doivent être strictement respectées.

    Le respect des personnels hospitaliers : Pendant toute la durée de votre hospitalisation, l’ensemble du personnel s’efforce de concilier les contraintes de la vie hospitalière et l’agrément de votre séjour. C’est pourquoi toute forme de violence, qu’elle soit verbale (insultes, agressivité) ou physique est inadmissible. La Clinique se réserve le droit de déposer plainte à l’encontre des auteurs d’injures ou de voies de fait à l’encontre de ses personnels.

    Circulation

    Circulation en véhicule

    Nous vous rappelons que vous devez respecter la signalisation aux abords de la Clinique : limitation de vitesse, zones de stationnement interdites, réservées et libres.

    Déplacements

    Si vous vous absentez du service, n’oubliez pas de prévenir le personnel. Le respect de l’organisation et de la planification des soins. Dans votre intérêt propre et celui des autres patients, il vous est demandé de respecter les dates de rendez-vous de consultations et d’examens com­plémentaires. En cas d’empêchement, prévenez le secrétariat de votre indisponibilité.

    Effectifs

    L’accueil et la prise en charge des patients sont organisés par des équipes médicales, soignantes et administratives qualifiées.

    Équipes paramédicales :

    • Infirmières en tenue blanche et liseré bleu
    • Aides soignantes en tenue blanche et liseré vert
    • Agents de services hospitaliers en tenue blanche et liseré jaune

    Étudiants, élèves et stagiaires en formation :

    L’établissement accueille de futurs professionnels en formation : étudiants infirmiers, élèves aides-soignants… qui participent à l’activité des services, sous la responsabilité de l’infirmière. Il vous sera toujours demandé votre autorisation pour la présence des étudiants lors de visites dans votre chambre ou lors de consultations.

    Plateau Technique

    Bloc Opératoire

    Le Bloc Opératoire, milieu clos et protégé, est situé au 4ème et dernier étage de la Clinique. Il s'agit d'un bloc opératoire commun aux différentes spécialités chirurgicales de notre établissement : Chirurgie générale et digestive avec un département spécifique de chirurgie bariatrique, Chirurgie orthopédique, Chirurgie urologique, Chirurgie gynécologique, Chirurgie plastique et esthétique, Chirurgie stomatologique, Chirurgie ORL, endoscopies digestives.

    Le Bloc Opératoire est composé de 3 salles d'opération « hyper-aseptiques » et d'une salle dévolue aux endoscopies digestives. Un sas d'accueil à l'arrivée des patients permet de les prendre individuellement en charge et de les diriger vers les salles, en vue de l'intervention, par l'infirmière de bloc opératoire, l'infirmier-anesthésiste et le médecin anesthésiste.

    Dans l'enceinte du Bloc Opératoire, se situe la salle de soins post-interventionnelle (ou salle de réveil). Cette salle de 6 postes est sous la responsabilité des médecins anesthésistes-réanimateurs, auprès desquels collaborent les infirmières de salle de réveil. C'est dans cette salle que sont amenés tous les patients qui viennent d'être opéré ; ils y sont surveillés très étroitement, et ne retournent dans leur chambre ou dans l'Unité de Surveillance de Soins Continus qu'après accord du médecin-anesthésiste.

    Le Service de Stérilisation Centrale est lui aussi situé dans l'enceinte du Bloc Opératoire. C'est là qu'est décontaminé le matériel chirurgical, puisqu'il est reconditionné et stérilisé. Ce service est sous la responsabilité du pharmacien, et du cadre de Bloc Opératoire.

    Les infirmières de Bloc Opératoire prennent en charge individuellement les patients, de leur arrivée au Bloc opératoire jusqu'à leur sortie. Outre ce rôle d'écoute et d'accueil auprès des opérés, ces infirmières spécialisées assistent les chirurgiens lors des interventions et leur donnent le matériel dont ils ont besoin.

    En dehors des périodes opératoires, elles s'occupent de l'approvisionnement des stocks, veille au bon fonctionnement des appareils, ainsi qu'au respect des règles d'hygiène. Elles prennent part également à la formation des étudiants en soins infirmiers en stage au bloc opératoire.

    Service de radiographie

    Un service de radiologie est équipé de 2 salles de radiologie conventionnelle ainsi que d'une salle d'échographie. Le personnel de ce service peut être amené à monter au Bloc Opératoire, équipé d'un appareil mobile et d'un amplificateur de brillance, pour y réaliser des clichés. 3 manipulateurs radio travaillent dans cette unité.

    Services

    Téléphone et télévision

    Au moment de votre admission, il vous sera demandé si vous souhaitez bénéficier des services du téléphone et regarder la télévision. Les tarifs vous sont alors précisés.

    Une fois dans votre chambre et si le nécessaire n’a pas été fait au moment de l’admission, vous pouvez à tout moment demander ces services. Pour cela, adressez-vous à l’infirmière du service ou composez le 3 pour obtenir l’hôtesse d’accueil.

    Une cabine téléphonique publique à carte est à votre disposition dans le hall.

    Courrier

    Le courrier est remis et distribué aux patients chaque matin, du lundi au samedi. Vous pouvez envoyer du courrier affranchi en le déposant à la réception ou au personnel de l’étage.

    Cultes

    A votre demande, vous pouvez recevoir la visite d’un Ministre du culte de votre choix.

    Restauration

    Les repas font partie de votre traitement ; aussi êtes-vous invité(e) à respecter les prescriptions des médecins et les indications du personnel soignant. Les menus sont proposés au choix des patients par l’inter­médiaire des équipes soignantes ; ils font l’objet d’une attention particulière de la part de l’équipe de restauration et celle des diététiciennes, qui veillent à la préparation des menus et à l’établissement des régimes standards. Les régimes spécifiques prescrits par les médecins sont adaptés en fonction de votre état de santé par une diététicienne.

    Les repas sont servis aux horaires suivants :

    • Petit déjeuner : 7h-7h15
    • Déjeuner : 11h15-11h30
    • Dîner : 18h30

    Soins de Suite et de Réadaptation

    1. Admission

    A. formalités administratives

    Deux possibilités d’entrer dans le service SSR :

    • Transfert d’un service de chirurgie de l’établissement, alors l’ensemble de vos documents administratifs suivront.
    • Arrivée d’un établissement extérieur à la polyclinique

    Liste des documents à apporter :

    • carte d’identité (ou passeport),
    • carte vitale ou son attestation,
    • carte de mutuelle,
    • votre carnet de santé (pour les enfants),
    • les ordonnances en cours,
    • les dernières analyses biologiques,
    • vos dernières radios,
    • pour les bénéficiaires de l’article L 115 du code des pensions militaires d’invalidité, votre carnet de soins,
    • s’il s’agit d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, le feuillet remis par votre employeur pour la prise en charge,
    • pour les ressortissants de l’union européenne, l’imprimé E 111 ou E112 (attestation de prise en charge),
    • pour les non ressortissants de l’UE ne travaillant pas en France, une demande de prise en charge délivrée par un organisme du pays ou de l’ambassade dont vous dépendez,
    • pour les personnes  de nationalité étrangère travaillant en France, votre carte de séjour et votre passeport,
    • pour les forains, le carnet de circulation,
    • pour les ressortissants d’Algérie, le formulaire SE 352.

    Avec tous vos papiers, merci de vous rendre au bureau des entrées afin de valider votre admission.

    Horaires d’ouverture du bureau des admissions SSR

    Le bureau est ouvert tous les jours de 8 H 30 à 17 H. Il est situé au 3éme étage de la polyclinique. Ensuite, une infirmière vous accueille dans le service concerné.

    Dépôt et valeurs

    Un coffre fort est mis à votre disposition dans chaque chambre. Il fonctionne avec un code que vous seul choisissez et connaissez.

    B. Accès

    Ce service est situé au 3ème étage de la clinique sur une superficie de 550 m2. Il se compose de 11 chambres particulières et de 3 chambres doubles. Si votre état de santé le permet, vous pouvez prendre vos repas dans la salle à manger qui vous est réservée.
    Une salle de détente a été aménagée pour vos loisirs (bibliothèque, télévision, jeux de société). Ces lieux servent également de lieux d’échanges entre les patients.

    C. Personne de confiance

    En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, l’établissement vous propose la désignation d’une personne de confiance.

    Cette personne de confiance sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Cette désignation se fait par écrit en remplissant la fiche mise à votre disposition par l’établissement. Cette désignation est révocable à tout moment.

    La personne de confiance peut, si vous le souhaitez, vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions. Elle sera tenue au secret professionnel sur les informations connues lors de l’exercice de sa mission.

    Les dispositions relatives à la désignation de la personne de confiance ne s’appliquent pas lorsqu’une mesure de tutelle est ordonnée. Toutefois, dans cette hypothèse, le juge des tutelles peut, soit confirmer la mission de la personne de confiance antérieurement désignée, soit la révoquer.

    D. Personnes sous tutelle

    Les informations, concernant la santé des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux.

    E. Non divulgation de la présence

    Si vous ne souhaitez pas que votre présence soit divulguée, veuillez en informer le bureau des admissions.

    F. Que devez vous apporter ?

    N’oubliez pas d’apporter votre linge personnel : gants, serviettes, tenue adaptée pour circuler dans la Clinique, chaussons et produits de toilette.


    2. Séjour

    A. L’équipe médicale et paramédicale à votre service

    Responsables du service : Drs MICHEL, DETOUR, JOET

    L’équipe du service d’hospitalisation de Soins de Suite est composée d’une coordination des soins, d’infirmières, d’aides-soignantes et agents de services, d’une secrétaire médico-sociale. Autres personnels pouvant intervenir dans le service : agents techniques, kinésithérapeutes, diététicienne, brancardier, pharmacien

    B. L’hôtellerie

    Vos médicaments

    Ayez avec vous l’ordonnance de votre médecin traitant. Il est conseillé d’apporter les médicaments que vous utilisez quotidiennement (pour les 48 premières heures)  car il n’est pas sûr que la pharmacie de la clinique les possède en stock et puisse vous les fournir immédiatement.

    Le téléphone et la télévision

    Au moment de votre admission, il vous sera demandé si vous souhaitez bénéficier des services du téléphone et regarder la télévision. Les tarifs vous sont alors précisés.

    Une fois dans votre chambre et si le nécessaire n’a pas été fait au moment de l’admission, vous pouvez à tout moment demander ces services. Pour cela, adressez-vous à l’infirmière du service ou composez le 3 pour obtenir l’hôtesse d’accueil.

    Une cabine téléphonique publique à carte est à votre disposition dans le hall.

    Le courrier

    Le courrier est remis et distribué aux patients chaque matin, du lundi au samedi. Vous pouvez envoyer du courrier affranchi en le déposant à la réception ou au personnel de l’étage.

    Les accompagnants

    Si votre état de santé le justifie, un membre de votre famille ou une personne de votre choix pourra être autorisé par l’équipe médicale à rester auprès de vous. Les frais ainsi occasionnés sont à la charge de l’accompagnant et doivent être acquittés dès la sortie.

    Les visites

    Horaires des visites : 11h / 20h

    Dans l’intérêt des patients, l’accès aux chambres est limité à deux visiteurs en même temps, et interdit aux enfants de moins de 15 ans, sauf accord de l’équipe soignante.

    Si vous ne souhaitez pas recevoir de visites, veuillez en informer le bureau des admissions dès votre arrivée à l’hôpital.

    Les cultes

    A votre demande, vous pouvez recevoir la visite d’un Ministre du culte de votre choix.

    C. Votre séjour

    Les repas

    Les repas font partie de votre traitement ; aussi êtes-vous invité(e) à respecter les prescriptions des médecins et les indications du personnel soignant. Les menus sont proposés au choix des patients par l’inter­médiaire des équipes soignantes ; ils font l’objet d’une attention particulière de la part de l’équipe de restauration et celle des diététiciennes, qui veillent à la préparation des menus et à l’établissement des régimes standards. Les régimes spécifiques prescrits par les médecins sont adaptés en fonction de votre état de santé par une diététicienne.

    Les repas sont servis aux horaires suivants :

    • Petit déjeuner : 7h-7h15
    • Déjeuner : 11h15-11h30
    • Dîner : 18h30

    Un distributeur de boissons chaudes est installé dans la salle de restauration du service. Trois autres distributeurs de boissons et confiseries (payants) sont à votre disposition dans le hall d’accueil.

    Si votre état de santé le permet, vous pouvez prendre vos repas dans la salle à manger qui vous est réservée.


    3. Sortie

    A. La décision de sortie

    Vous ne pouvez sortir de l’établissement sans avoir eu l’autorisation du médecin et sans être accompagné. Les sorties du service  sont autorisée à partir de 10h. Le médecin du service après examen médical peut prononcer votre sortie par écrit. Il vous expliquera les soins et les traitements à appliquer.

    B. Les documents médicaux

    La sortie donne lieu à l’édition d’un bulletin de sortie qui vaut arrêt de travail auprès de votre employeur et de la sécurité sociale. Les praticiens qui vous ont pris en charge établissent, si besoin, des prescriptions médicamenteuses, soins à domiciles.

    C. Les formalités administratives

    Sortie simple

    C'est un retour à votre domicile par vos propres moyens. Vous devrez vous présenter au bureau polyvalent du 3éme étage, des bulletins de situation vous seront délivrés pour justifier votre hospitalisation.

    Sortie accompagnée

    Votre état de santé nécessitera peut-être un accompagnement en taxi, véhicule sanitaire léger (V.S.L) ou ambulance. Les frais de transport vous incombent. Ils peuvent faire l'objet d'un rembourse­ment par la Sécurité Sociale, s'ils ont été prescrits par le médecin. Vous bénéficiez du libre choix de la société de transport sanitaire pour votre retour.

    D. Les frais de séjour

    Tarification inconnue pour le moment


    4. Informations pratiques

    Polyclinique Priollet/Courlancy

    2 avenue du Général de Gaulle
    51000 Châlons-en-Champagne
    Tél. 03 26 66 72 00
    Fax 03 26 66 72 11
    direction.priollet@groupe-courlancy.com

    Sortie

    La décision de sortie

    Vous ne pouvez sortir de l’établissement sans avoir eu l’autorisation du médecin et sans être accompagné. Les sorties du service sont autorisée à partir de 9 h. Le chirurgien ou le spécialiste médical vous examine et autorise votre sortie par écrit après avoir vérifier l’absence de problème local ou général. Il vous explique les éventuels incidents postopératoires qui peuvent apparaître, les soins et les traitements à appliquer.

    Les documents médicaux

    La sortie donne lieu à l’édition d’un bulletin de sortie qui vaut arrêt de travail auprès de votre employeur et de la sécurité sociale. Les praticiens qui vous ont pris en charge établissent, si besoin, des prescriptions médicamenteuses, arrêt de travail, soins à domiciles, les recommandations de sortie précisant notamment la conduite à tenir en cas d’incidents et le numéro de téléphone joignable 24h/24 et 7j/7.

    Les formalités administratives

    Sortie simple : C'est un retour à votre domicile par vos propres moyens.

    Vous devrez vous présenter au bureau des sorties avec la fiche individuelle signée par le médecin ; des bulletins de situation vous seront délivrés pour justi­fier votre hospitalisation.

    La sortie des mineurs ne peut être assurée que par les seules personnes exerçant l'autorité parentale (père, mère, tuteur légal). La pièce d'identité, le livret de famille et/ou le jugement de tutelle vous seront obligatoirement demandés, ceci afin de préserver la sécurité de l'enfant. Si vous n’avez pas la possibilité d’être présent pour la sortie, vous devez prévenir le service où est hospitalisé votre enfant et le service des admissions qui vous préciseront la marche à suivre.

    Sortie accompagnée

    Votre état de santé nécessitera peut-être un accompagnement en taxi, véhicule sanitaire léger (V.S.L) ou ambulance. Les frais de transport vous incombent. Ils peuvent faire l'objet d'un remboursement par la Sécurité Sociale, s'ils ont été prescrits par le médecin. L’ambulancier doit passer aux admissions muni de votre fiche de sortie afin d’effectuer les formalités de sortie. Vous bénéficiez du libre choix de la société de transport sanitaire pour votre retour.

    Les frais de séjour

    Séjour en Ambulatoire

    Les frais d’hospitalisation

    A compter du 1er mars 2005, l’ensemble de votre séjour est facturé sous forme de forfait en fonction de votre pathologie. A ce forfait, appelé GHS (Groupe Homogène de Séjour), s’ajoutent éventuellement certains éléments :

    • Les honoraires médicaux, de radiologie et des auxiliaires médicaux.
    • Le forfait « PAT »de 18 € à la charge du patient ou de sa mutuelle (sauf pour les accidents du travail, les personnes à 100% et les personnes bénéficiant de l’article L115.).

    Séjour en hospitalisation

    Les frais d’hospitalisation

    A compter du 1er mars 2005, l’ensemble de votre séjour est facturé sous forme de forfait en fonction de votre pathologie. A ce forfait, appelé GHS (Groupe Homogène de Séjour), s’ajoutent éventuellement certains éléments :

    • Un forfait journalier. En vertu de l’article 21 (titre II) de l’avenant n° 1 au Contrat National Tripartite, l’Etablissement de santé est tenu de facturer ce forfait à la charge de l’assuré (sauf dispositions particulières), y compris le jour de sortie.
    • Les appareils orthopédiques, les prothèses internes, certains produits dérivés sanguins.
    • Les honoraires médicaux, de radiologie et des auxiliaires médicaux.
    • Le forfait « PAT »de 18 € à la charge du patient ou de sa mutuelle (sauf pour les accidents du travail, les personnes à 100% et les personnes bénéficiant de l’article L115.).

    Si vous êtes assuré(e) social(e), vous serez pris en charge pour votre hospitalisa­tion à :

    • 80 % par le régime général de Sécurité Sociale dans la plupart des cas (65 % pour les interventions du S.M.U.R)
    • 100 % avec exonération du forfait journalier en cas :
    1. de maternité déclarée rapidement auprès de votre centre de sécurité sociale à compter du sixième mois de grossesse,
    2. d'hospitalisation d'un enfant dans le premier mois de naissance,
    3. d’accident du travail (sous réserve de l’acceptation de la sécurité sociale),
    4. d' art.115 (pensionnés de guerre).
    • 100 % sans exonération du forfait journalier en cas :
    1. d’affection de longue durée (A.L.D.) si votre hospitalisation est liée à cette affection,
    2. d’intervention chirurgicale exonérante,
    3. d’invalidité reconnue,
    4. à partir du 31ème jour d’hospitalisation.

    Si vous êtes mutualiste

    Le montant du ticket modérateur (soit les 20 % non pris en charge par la sécurité sociale ou 35% pour les frais de transport) pourra être facturé avec son accord directement à votre mutuelle, si vous avez fourni soit les coordonnées de celle-ci, soit la prise en charge, au bureau des admissions.

    Si vous n’êtes pas assuré(e) social(e) ou si vous n’avez pas de mutuelle :

    Depuis le 01/01/2000, la Couverture Maladie Universelle (C.M.U.) s’est substituée à l’Aide Médicale Départementale. Elle est attribuée sous certaines conditions. Ces prises en charges peuvent être accordées sous réserve de la constitution du dossier.

    A votre sortie les frais d’hospitalisation peuvent vous être réclamés

    Les suppléments éventuels (communications téléphoniques, télévision, lit d’accompagnant…) sont à votre charge. Certains praticiens exerçant dans notre Etablissement ont opté pour le secteur à honoraires libres. Ils sont à votre disposition pour toute explication. Si vous souhaitez obtenir une attestation de paiement, veuillez le préciser au moment de votre règlement sur tout papier mentionnant votre nom et adresse.

    Moyens de transport et transfert vers un autre établissement

    Transfert vers un autre établissement

    Le transport sanitaire est à votre charge lorsque ce transfert s'effectue sur votre demande ou celle de votre famille.
    Si le transfert est effectué à la demande de l’établissement, vous n’aurez rien à payer sauf si vous ne revenez pas à la Clinique dans un délai de 48 heures.

    Vous pouvez en obtenir le remboursement auprès de votre centre de Sécurité Sociale sur présentation :

    • du bon de transport établi par le secrétariat médical,
    • du bulletin de situation de la Clinique,
    • du bulletin de situation de l'établissement d'accueil,
    • de la facture acquittée établie par la société d'ambulances

    Sortie contre avis médical

    Cette sortie reste sous votre entière responsabilité. Dans ce cas, le médecin est tenu de vous informer des risques encourus ; il vous fera signer une attestation de décharge désengageant sa responsabilité et celle de l’établissement.

    Décès

    La famille ou l’entourage du défunt pourra accomplir les formalités liées au décès, auprès du personnel :

    • des étages ou du service des admissions.
    • des pompes funèbres dont le libre choix revient aux familles,
    • des services de l’Etat Civil de la Mairie du lieu de décès.

    Votre visite

    Horaires des visites : 11h à 20h

    Dans l’intérêt des patients l’accès aux chambres est limité à deux visiteurs en même temps, et interdit aux enfants de moins de 15 ans, sauf accord de l’équipe soignante. Si vous ne souhaitez pas recevoir de visites, veuillez en informer le bureau des admissions dès votre arrivée à l’hôpital.

    Accompagnants

    Si votre état de santé le justifie, un membre de votre famille ou une personne de votre choix pourra être autorisé par l’équipe médicale à rester auprès de vous. Si vous êtes hébergé en chambre particulière, il pourra prendre ses repas et dormir en votre compagnie au tarif qui lui sera indiqué. Les frais ainsi occasionnés sont à la charge de l’accompagnant et doivent être acquittés dès la sortie.

    Distributeurs

    Trois distributeurs de boissons et confiseries (payants) sont à votre disposition dans le hall d’accueil.